Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 05:38

092713_loir.JPG

 

Hier après-midi, moi, Frimousse, j'étais tout fier d'apporter une énorme souris grise sur le tapis de la salle à manger.

Mais j'ai vu tout de suite que mon Maître n'était pas content du tout.

C'était un loir. Il était venu cueillir des noisettes.

Mon Maître a pris un gant, car il peut mordre s'il est effrayé, comme un écureuil, et l'a porté près du ruisseau. Mais deux heures après il ne respirait plus.

Mes Maîtres sont tristes mais ils m'ont quand même donné des croquettes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frimousse - dans Frimousse
commenter cet article

commentaires

Brigitte 1754 30/09/2013 08:17


oh pauvre petit loir , faudra apprendre à le reconnaitre ....que c'est joli

Le Maître de Frimousse 30/09/2013 08:49



Hélas... comment lui expliquer à Frimousse ?



Claire 29/09/2013 21:41


Trop mignon, quel dommage... mais c'est l'instinct !

Piou-Piou 29/09/2013 16:27


Un loir ! Ma maîtresse dit que c'est bizarre qu'il sorte en plein jour. Il avait peut-être vraiment faim !

Frimousse 29/09/2013 17:57



Bizarre, en effet....



Danielle avec Hélice, Sweet et Winéo 28/09/2013 18:36


Je crois que je n'avais jamais vu de loir non plus ... mais entendu oui... pendant les vacances en chambre d'hôtes, ils dansent la sarabande au-dessus de nous le soir.


Pauvre petit loir ....


Mais les croquettes " quand même "... c'est normal =^.^=

Frimousse 29/09/2013 09:47



Quand mon Maître le tenait dans la main, il sentait son coeur battre.


Mais j'avais dû serrer trop fort...



Texas 28/09/2013 14:10


C'etait pourtant un beau cadeau !


Ronrons

Frimousse 28/09/2013 17:44



Il a pas aimé, mon Maître.


Ma Maîtresse non plus.



Présentation

  • : Le blog de Frimousse
  • Le blog de Frimousse
  • : Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J'avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l'hiver ou près du feu, à l'ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.
  • Contact

Photos et textes

Sur le Blog de Frimousse, toutes les images et tous les textes peuvent être utilisés librement, excepté à des fins commerciales.

Rechercher

Catégories