Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 14:46
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2020 3 01 /01 /janvier /2020 00:01

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2019 5 20 /12 /décembre /2019 16:29
17 décembre 2016

17 décembre 2016. Frimousse et RouXy attendent, patiemment, leur repas du soir. 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 09:53
Le sapin

Le Maître de RouXy a amené le sapin , sapin de sa forêt, quelques heures avant qu’un peu de neige tombe. La Maîtresse de Frimousse s’est empressée de le décorer, bien sûr. C’est le troisième sapin, et le troisième Noël, sans Frimousse et RouXy… Certes il y a de la neige ce matin mais même pas 5cm et seulement là où elle a pu tenir. La météo n’annonce pas de froid, alors…

Depuis quelques semaines je donne des graines de tournesol aux oiseaux. Frimousse en a mangé beaucoup alors je leur dois bien ça ! Ce sont principalement des mésanges, quelques pinsons et de rares moineaux. Depuis quelques jours une sittelle et un bouvreuil et hier le pic épeiche.

 

Le sapin
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2019 5 06 /12 /décembre /2019 10:42
Notre premier chat

Nous prenions le thé dans le jardin de notre ancienne maison au mois de juin en fin d’après-midi. Soudain un minet apparaît. C’est un Siamois. Il est famélique – et pourtant la maison est au milieu du village, et il y a beaucoup de chat alentours… Nous n’avons pas de nourriture pour chat ! On lui donne un morceau de bûche de chèvre qui traîne au frigo, dur comme du bois. Il le dévore. Puis un morceau de pain, qui subit le même sort. Il dormira dans la maison et le lendemain matin un petit caca très odorant aura été déposé dans un coin du salon… Pas de litière, alors ! C’était un chat adorable. En quelques jours il était super copain avec Jump, que nous avions avec nous à ce moment-là. Minou, c’est comme cela que nous l’avons appelé, sortait le matin et rentrait le soir. Quand nous partions pour quelques jours, il est évident qu’il guettait notre retour car il arrivait immédiatement en miaulant de plaisir plutôt que de reproche. Une fois que nous étions allé courir à Cassis nous l’avons trouvé prostré sur le canapé, en sang, résultat d’une bagarre. Il nous attendait pour qu’on le soigne. Une autre fois il n’est pas rentré. Nous l’avons cherché et, heureux dénouement, nous l’avons trouvé deux jours plus tard dans notre cave où il s’était glissé à mon insu quand j’y étais allé ! Mais les dénouements ne sont pas toujours heureux. Un soir de pluie il n’était pas dans la maison quand nous sommes rentrés tard. Nous avons cherché partout. J’ai posé des affichettes avec sa photo sur toutes les boîtes aux lettres du quartier. Finalement le propriétaire d’une maison à 30 mètres de la nôtre m’a dit : « Je sais où est votre chat ». Il m’a emmené à sa poubelle et a sorti un sac plastique et dedans… Minou.

Nous avons décidé que jamais plus nous ne vivrions un moment semblable. Alors quand Frimousse est venu s’installer chez nous, et Tigri l’année d’après, nous avons vécu en fonction d’eux. C’est en fonction de Frimousse que nous avons choisi notre nouvelle maison. Et très rapidement nous avons quasi adopté RouXy, le chaton de nos nouveaux voisins. Quand nous partions quelque part nous enfermions les trois minets dans la maison avec à boire et à manger. Évidemment nos absences ne pouvaient être que de deux ou trois jours ! Nous ne quittions jamais la maison pour aller faire des commissions, des achats ou courir sans nous être assurés que les trois minets étaient en sécurité dans la maison – malgré le système PetSafe. Quand je n’ai plus pu courir – demi-prothèse au genou droit – et que j’ai pris ma retraite, m’occuper des minets est devenu mon job, avec la cuisine.

Vous comprenez pourquoi nous ne prenons pas un nouveau chat ! La perspective de ne vivre à nouveau qu’en fonction de lui, et pendant un quinzaine d’années, nous a rebuté. Et serai-je encore vivant et en état de m’occuper d’un chat dans cinq, dix ou quinze ans ?

Pourquoi cette photo ? Nous avons tant de bons souvenirs de course ! Samedi dernier c’était la Saintélyon. Un excellent souvenir pour moi. Voir le blog Running.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2019 4 28 /11 /novembre /2019 17:30
Faudrait...

Il y a tout ce qu’il faudrait que je fasse dans la maison – ranger les placards, le bureau – ranger la cave… Il y a ce qu’il faudrait que je fasse dans le jardin – ramasser les feuilles mortes du tilleul, couper les fleurs fanées, les branches cassées des arbres, les rameaux secs des framboisiers… Faudrait aussi que je « range » les ordinateurs, que j’élimine les choses inutiles – certains programmes, les fichiers inutiles… Faudrait que je « toilette » les blogs, que j’enlève les liens « morts »… Je suis toujours triste quand je constate qu’un blog a disparu – c’est un peu comme si l’auteur était mort…

Viendra un jour où mes blogs ne publieront plus de nouveaux articles, si je ne suis plus capables d’écrire – et si la Maîtresse de Frimousse ne peut pas se substituer à moi… Un jour aussi où les blogs hébergés moyennant payement seront supprimés, si personne ne paye l’hébergeur… Les concessions dans les cimetières ne sont « perpétuelles » que de nom…

Partager cet article
Repost0
24 août 2019 6 24 /08 /août /2019 11:23
Pour mémoire :

Depuis que Frimousse est mort, nous n’avons plus de chats. Alors la Maîtresse de Frimousse peut m’entraîner dans ses promenades à vélo, ses balades à pied, à Vérone pour voir la Traviata, etc.

Parfois je reste quand même à la maison et je suis ses aventures à distance. Je suis aussi les aventures de mon petit-fils et de mon fils à vélo ou à la course. L’autre petit-fils est plus discret sur ses activités...

 

Pour mémoire :
Partager cet article
Repost0
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 16:37
!!!!!!!!

Partager cet article
Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 19:59
La Nature se réveille

La Nature se réveille. Mais pas Frimousse, pas RouXy, pas Tigri...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2018 6 09 /06 /juin /2018 11:04

Frimousse :

"Le soir du vendredi 6 juin 2008 (j'avais 8 ans), tout à coup, je me suis mis à grogner très fort en mordant ma queue, en m'abritant sur une table ou sous une chaise.

Mes Maîtres ne savaient pas quoi faire. Ils avaient même peur que je les attaque.

Après deux heures de crise, vers onze heures du soir, ils ont décidé d'appeler le vétérinaire de garde.

Coup de chance, c'était ma docteure. Elle leur a dit d'essayer de me faire prendre du Crisax (le Gardenal des humains) puisqu'il en restait dans le placard – Jump, le colley était épileptique – et de m'amener le lendemain matin à son cabinet.

Elle m'a examiné.

Mes Maîtres lui ont dit que depuis un certain temps j'avais des quintes de toux. Mais elle n'a rien trouvé aux poumons.

Elle a dit de continuer le Crisax et a prescrit de la cortisone pour la toux.

Pour ma docteure c'était des crises épileptiformes dont elle ne comprenait pas l'origine.

Il me l'a pas dit, mais mon Maître a cherché ce qu'étaient des crises épileptiformes et il a trouvé que chez le chat... "le pronostic est sombre".

Mes Maîtres ont vraiment cru que notre vie commune allait s'arrêter.

Comme je secouais la tête et bougeait les oreilles ils ont craint quelque chose de grave au cerveau.

Le 7 juillet 2008, mon Maître décidait de m'aider à écrire mes… mémoires : le Blog de Frimousse.

Le 16 juillet, ils m'ont ramené chez ma docteure.

Pour ma toux, pour elle c'était une trachéite, je ne risquais donc pas d'étouffer. Elle a donné des médicaments à prendre le matin et le soir.
Pour mes crises, elle a dit qu'il y avait "peu de chance que ce soit une tumeur au cerveau" car ça se serait aggravé depuis un mois alors que c'était plutôt le contraire – et que je souffrirais de plus en plus alors que je ne souffrais pas et que les crises se soignaient assez bien par des... caresses.

Mes Maîtres m'ont emmené voir ma docteure je ne sais plus combien de fois. Elle a conclut que c'était "comportemental".

Rose, des Chats du Maquis, s'est fait du souci pour moi. Elle a dit à mes Maîtres d'essayer de me donner du Rescue. J'en prends de temps en temps mais… je repère vite sa présence dans ma nourriture et je… laisse à Tigri et RouXy le soin de finir mon plat.

"Les crises sont de fréquence et d'intensité tout à fait irrégulières," qu'il dit mon Maître.

Alors ?

Moi, Frimousse, je dois vivre avec mes crises.

Et mes Maîtres doivent vivre avec Frimousse qui a des crises.

C'est tout.

Une chose d'importance : contrairement à ce que mes Maîtres craignaient, quand je fais une crise, je n'attaque ni mes Maîtres, ni Tigri, ni RouXy !"

Le 6 juin c'était il y a deux jours.

Le 7 juillet ce sera dans un mois.

2008 c'était il y a dix ans.

Beaucoup de souvenirs de notre cher Frimousse, des joies, des peines….

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Frimousse
  • : Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J'avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l'hiver ou près du feu, à l'ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux. [...] Hélas, une autre maladie – le cancer – a eu raison de notre petit Frimousse. Il est mort, chez sa docteure, le lundi 10 avril 2017, avec nos plus tendres caresses. Les Maîtres de Frimousse
  • Contact

Photos et textes

Sur le Blog de Frimousse, toutes les images et tous les textes peuvent être utilisés librement, excepté à des fins commerciales.

Rechercher

Archives - Tous Les Articles

Catégories